Ecole-chercheur/Formation MISTRAMO 2017

Marquage isotopique et traçage multi-échelles pour comprendre les cycles de la matière organique dans l’environnement

La mesure des rapports isotopiques de la matière organique a connu de  nombreux développements qui permettent aujourd’hui de déterminer une  composition isotopique de l’échelle de l’échantillon à l’échelle moléculaire. Cette méthode permet d’étudier de nombreux processus qui se déroulent dans l’environnement. Au cours de l’école-chercheur/Formation MISTRAMO ont été présentées plusieurs applications de l’outil isotopique pour étudier les processus qui affectent les matières organiques. Les participants ont pu se familiariser avec les instruments et la mesure des rapports isotopiques lors de la visite des plateformes CISE (spectrométrie de masse à source gazeuse) et NanoSIMS de l’OSU EcceTerra/UPMC/MNHN. Les participants ont aussi réfléchi ensemble sur des projets de recherche innovants qui impliquent la mesure de rapports isotopiques à différentes échelles.

Cette école, organisée par le Réseau Matières Organiques, a été soutenue par l’INRA (départements EA et EFPA, Formation Permanente), le CNRS (départements INSU, Formation Permanente), l’OSU EcceTerra, le LabEx MATISSE et le Muséum National d’Histoire Naturelle.

Pour le comité d’organisation,

Laurent Rémusat
Delphine Derrien
Marie-France Dignac
Jérémy Jacob

Plaquette MISTRAMO 2017

Programme MISTRAMO 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *