Cahiers des charges

Les différents ateliers ont permis d’appréhender la complexité du traitement et de la représentation de la donnée. Ils ont permis une réflexion autour du choix des outils et de la question essentielle ; quel est l’objectif de la représentation ? Représente-t-on de la donnée dans un simple but de visualisation et médiation ou dans un but fonctionnel pour créer de nouveaux outils?

Caurel 1

Figure 1 : Image binaire obtenue après traitement des niveaux de gris. En noire la phase minérale, en blanc la porosité. (Rozenbaum et al, 2012).

Le jeu de donnée a permis de réfléchir à des questions techniques telles que les types de fichiers existants, les temps de calculs et traitement ou encore la compatibilité des logiciels.

Le jeu de données se compose de 1022 images d’un sol scanné par tomographie à rayon X. les images en niveau de gris en sortie de tomographe ont été traitées afin d’identifier les zones d’intérêt, à savoir ici distinguer la phase minérale de la porosité. On dispose ici d’images au format .png de type binaires (Figure 1).

Ces images représentent une succession de plans en deux dimensions permettant de reconstruire une visualisation en trois dimensions de l’échantillon de base et donc des volumes d’intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *